Historique


Le tchoukball est né des réflexions et des recherches du Dr Hermann Brandt, débutées au cours des années soixante. Il résulte d'une étude scientifique critique des sports d'équipes les plus populaires. Le Dr Brandt, médecin genevois, a côtoyé, tout au long de sa carrière un grand nombre d'athlètes blessés plus au moins gravement lors de la pratique de leur sport.

Il constata que ces traumatismes étaient dus à l'exécution de mouvements inadaptés à la physiologie de l'individu, ainsi qu'aux nombreuses formes d'agression présentes dans certains sports. Son analyse a renforcé cette inquiétude relative à la valeur éducative des sports modernes, qui pour lui ne doivent pas aboutir à la fabrication systématique de champions, mais «contribuer à l'édification d'une société humaine valable» (Brandt H., « Étude scientifique des sports d'équipe - Le Tchoukball, le sport de demain », Ed. Roulet, Genève, 1971). Il conçoit donc un nouveau jeu, le tchoukball, qu'il expose dans le cadre de son « Étude scientifique des sports d'équipe ». Le tchoukball se présente comme un mélange de pelote basque, de handball et de volley-ball. Il s'agit d'un sport de balle et d'équipe qui se joue à l'aide de deux surfaces de renvoi (les cadres) et se caractérise par la suppression de toutes formes d'agressions corporelles entre les adversaires. Par son caractère ludique, il est conçu pour inciter chaque individu à pratiquer ce sport, quels que soient son âge, son sexe ou ses capacités athlétiques.


Licence Creative Commons BY 3.0